Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

today’s fact

25 février 2014

Cette nuit, j’ai rêvé que la marque concurrente de Vero Moda en Espagne s’appelait Veronique Fashion. Mais ce n’est pas pour ça que je t’écris, cher journal. Cette semaine, j’ai interviewé la personne la plus chiante du monde. Elle était tellement chiante que j’aurais pu remplir mon pré-rappel pour la CIPAV en ligne en même temps. Et vas-y que ça y allait les « je ne peux pas vraiment juger » et autres bottillons en touche. Si un jour vous devenez connu, ou tout simplement que l’on vous interviewe, sachez que le journaliste ne veut pas forcément un scoop, il veut un détail, une anecdote, une bonne histoire à raconter. Il se fout de savoir que vous êtes végétarien, enfin moi en tous cas je m’en tamponne le coquillard, sauf s’il y a une histoire derrière. A un moment on a atteint le point « je fais régulièrement du yoga », donc okay merci hein allez salut (note : cette phrase n’est pas faite pour l’écrit). Encore une fois, qui ça intéresse ? Moi l’autre jour je me suis fait des patates rissolées, personne ne me demande la recette.

Et c’est là que la personne chiante a atteint le point de non-retour. Avant de nous quitter à tout jamais, la personne chiante m’a glissé : « Dans tous les cas, essayez de rendre le papier positif ». Si un jour on vous interviewe, sachez que le journaliste n’est pas votre putain d’attaché de presse. Je ne suis pas là pour dire du bien, mais je ne suis pas non plus là pour dire du mal, je suis là parce que le sujet m’intéresse et que je veux le raconter du mieux que je peux à des gens qui ne le connaissent pas.

Même si l’on ne nous interviewe jamais, mieux vaut se souvenir de ceci : quand l’on fait trop attention à ne jamais faire d’émules, à ne jamais prendre position, et à ne parler que du « positif », personne ne nous déteste, mais personne ne nous aime vraiment non plus.