Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

JLS & TMG

26 novembre 2013

Dans le dernier Vanity Fair, les dernières lignes sont cette phrase de Valérie Lemercier : « Seigneur Jésus, faites que jamais personne ne m’oblige, avec un revolver sur la tempe, à manger le caca de David Douillet« . Je dois me lever à 7h45 demain matin. J’ai regardé beaucoup de scripted-reality et de documentaires ces derniers temps ; mais je cherche toujours celui-ci. J’ai voulu mettre à jour mon tumblr, peut-être plus tard. J’ai posé une dizaine de questions à un auteur de pulp britannique, puis deux-trois à un géologue ; mais je cherche toujours un sismologue à enquiquiner. J’ai un nouveau pull. Il est bleu ciel. Quelqu’un m’a dit qu’il ressemblait à une serpillère. Le premier single de Jamie Lynn Spears est étonnamment bon. Enfin, sauf si l’on écoute Cass McCombs en boucle, j’imagine. J’ai appris que les oiseaux dans mon jardin étaient des grives musiciennes. J’ai fait une overdose de champagne. J’ai pleuré devant un petit discours. C’était avant l’overdose de champagne. Je me suis fait enflée pour un article. C’était un article que j’aimais bien, pourtant. J’ai un kodak jetable avec des photos de l’Islande, des Cévennes et de l’Arizona dessus, il n’est pas tout-à-fait fini. J’ai fait du sauna en pleine nuit, avec la douche à l’eau de pluie, yadda yadda. Parfois, je me demande s’il est possible d’être un professionnel de l’amateurisme, et ce que ça voudrait dire. Dans ma liste de Noël / anniversaire, j’ai mis plusieurs autobiographies d’acteurs de seconde zone. J’ai reçu deux taxes d’habitation. Le facteur avait aussi mis celle de la voisine dans ma boîte aux lettres. Il s’est probablement dit « tant qu’à faire ». J’aimerais jouer plus souvent au tarot. J’ai participé à des essayages de robes de mariée. J’ai écrit sur un garçon qui joue à la pétanque. J’ai lu trois semaines après une histoire sur un garçon qui joue à la pétanque. J’ai envoyé balader une personne. Je crois que j’ai grossi. A ce jour, j’en suis à 17 soupes, 0 raclette.