Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Beat the devil’s tattoo

11 février 2013

C’est un conseil récurrent des cours de creative writing : n’écrivez jamais que pour une seule personne. J’ai toujours cru que cela sous-entendait : « votre mère, votre frangin, ou votre meilleur ami ». La femme de Stephen King, par exemple, est la seule à lire ses manuscrits au premier jet. Mais imaginez un peu si vous choisissiez votre pire ennemi. Qu’est-ce qui se passerait alors ? Est-ce que ce serait un bon challenge ou une idée autodestructrice ? S’il aime ce que vous avez écrit, est-ce que vous aurez réussi ou complètement raté votre but ?