Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

This Year

7 janvier 2011

Il s’est glissé dans l’ascenseur – un de mes préférés de la ville : ses portes s’ouvrent sur le fleuriste de la rue Ozenne -, les ondulations de ses cheveux blond platine collées dans un gel pâteux premier prix. Son complet semblait avoir abusé de la boisson par une matinée de janvier, un complet violacé agrémenté d’une chemise rouge cerise écrasée. Un « bonjour » timide a sifflé entre ses dents.

Et pendant ces onze secondes qui nous tiraient des entrailles de la Terre vers le souffle glacé de l’hiver, je n’ai pu détacher mon regard de sa main. Tenu par des phalanges osseuses se trouvait un cartable en cuir marron recouvert de ces autocollants que l’on trouve sur les fruits de supermarché. Des centaines d’autocollants de pommes, de poires et d’oranges. Le capital santé de toute une vie, exposé à la vue de tous.