Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

It’s breaking my heart, you’re wearing cardigans

29 décembre 2010

Quand un personnage de fiction est ou devient télépathe, les pensées des autres sont aussi distinctes qu’à l’oral (voir en ce sens Buffy Contre Les Vampires, épisode 18 de la saison 3, Professeur X dans X-Men ou encore Sookie Stackhouse dans True Blood, pour ne citer qu’eux). Dans Misfits – excellente série britannique que je ne regarde que maintenant parce qu’avant ça j’étais trop occupée à regarder la famille Kadarshian sur E! – le personnage de Kelly n’échappe pas à la règle. Ce que je comprends, pour des raisons de mise en scène et tout le tremblement, mais en réalité les pensées ne se matérialisent que peu dans le cerveau. Il y a bien un langage derrière, mais qui relève plus d’une sensation furtive que d’un mécanisme articulé.

Ce qui veut dire que si un jour nous étions amenés à avoir un tel super-pouvoir, nous serions salement empapaoutés : au mieux, l’empathie bousillerait notre foie, au pire, ce serait comme avoir un mauvais remix de Motley Crue qui turbine en boucle sous notre crâne.

Je m’en tiens donc à mon plan de départ : rendre les charentaises du monde entier inusables (ça peut s’avérer très utile).