Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Keith Richards’ wicked blues

3 décembre 2010

Comment être sûr(e) que nos pensées s’inscrivent dans la normalité ?  Si les accès de folie, les instants de paranoïa aiguë, le besoin de solitude et d’alcool, les contradictions, les blagues nulles, la déprime saisonnière et les heures d’euphorie intense sont inhérents à l’espèce humaine – et font ainsi partie de la normalité – il existe des degrés différents. Alors comment savoir si on n’a pas une araignée au plafond ? Et comment savoir si nous ne sommes pas fades, chiants, et sans grande aspérité ? Geez, comme j’attends les vacances de Noël avec impatience.