Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

From Which I Came

17 juin 2010

C’est pas très marrant, parce qu’en ce moment nous devrions sentir l’odeur des merguez grillées en ouvrant les fenêtres à la fin de la journée, écouter les grillons chanter, passer des tomates sous l’eau pour les laver un peu, mettre du vernis à ongles rose pétard, rentrer en vélo le soir et aller écouter de la musique au skate park en se posant des questions profondes comme « hey, est-ce que quelqu’un sait ce qu’est devenu Craig David ?« . Nous devrions être en train de jouer à la belote en buvant des panachés.

Ma mauvaise humeur est toutefois tempérée par (1) le fait que personne ne porte encore en tongs (certains ont vraiment des pieds – et des tongs – difficiles à regarder) (2) le fait que j’aurais aussi pu avoir à plancher sur un sujet ardu à l’épreuve de philo demain matin (« La philosophie peut-elle faire l’économie d’une réflexion sur l’homme ? »).