Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Bells 1 & 2

23 décembre 2009

Comme c’est bientôt Noël, une fois n’est pas coutume, je vais vous parler de cul.

Vendredi matin, au-dessus de mon bol de céréales, une question me tarauda : pourquoi les sex-tapes existaient ? Pourquoi se filmer en train de baiser ?

Je veux dire, est-ce que vous, ça vous exciterait de vous revoir en train de faire ça ?

kimsextape

Kim Kardashian Superstar

Non. Et votre mère non plus. Règle de survie #317 : « jamais d’image de soi le pubis à l’air libre ». Ce qui veut dire « ne jamais laisser un individu quelconque prendre une photo de moi dénudée » (§ 1) et « ne jamais faire de sex-tape » (§ 2). Mis à part si vous vous appelez Shauna Sand et que vous voulez en faire un business, ça va de soi. Principe de base : tout finit toujours par ressurgir.

Quand je posai la question en soirée autour d’une ou cinq bières, la première réponse qui fusa derrière les volutes de fumées bleu cigarette fut « pour l’argent ». Les sex-tapes populaires sont l’apanage des célébrités depuis que Pamela Anderson et Tommy Lee se sont fait chiper la VHS de leur lune de miel où on ne les voyait pas vraiment en train de lire Télé 7 jours sur leur yacht (Pamela récidivera avec Bret Michaels, le leader de Poison). L’affaire leur aura rapporté 1.5 million de $, et un pourcentage sur les ventes.

Puis il y aura eu Dustin Diamond, Screech dans Sauvés par le Gong, qui pensait qu’une sex tape donnerait un second souffle à sa carrière. Triste histoire.

Et Paris Hilton, piégée par Rick Salomon qui vendit la vidéo de leurs ébats aussi animés qu’un film de Gus Van Sant à Red Light District. Une sex tape peuplée de moments ennuyeux, de yeux incandescents et de fessées molles :

parissextape

Le remake érotique de REC.

Après ça, peu de sex-tapes vraiment connues, mis-à-part celle supposée de Meg White (qui a toujours démenti) et de Kristin Davis (qui aurait eu du mal à démentir au vu des clichés). Si les protagonistes mâles s’en sont servis à leur avantage, les filles ont plutôt été du genre à faire des crises d’angoisse après la diffusion de la sex tape. Alors pourquoi avoir accepté ?

« C’est comme un troisième œil, un acte exhibo sur l’instant » affirme le gars en face de moi.

Mais alors pourquoi ne pas l’effacer après ? Pourquoi la garder ?

« C’est vrai que j’aimerais pas forcément la revoir. Si je le faisais, ce ne serait pas pour me regarder moi, mais pour regarder ma copine«   avoue le copain d’une amie en faisant glisser le papier à cigarettes sous ses doigts.

« J’pense aussi que c’est bien pour s’améliorer. Tu regardes ta performance pour voir ce qu’il faudrait changer, etc.« 

Là, tout le monde applaudit la jolie blonde, parce que personne n’avait pensé à cet argument. Sa frange est tellement bien dessinée qu’on dirait qu’elle ne la coiffe jamais. Comme si elle avait toujours été là.

« Mais bon, je triche. Je dis ça parce que j’ai vu une rediffusion d’un épisode de Friends cet après-midi, et justement ils en parlaient« .

Est-ce que c’est pas un peu fou, que, même des années après, Friends parvienne encore à s’immiscer dans nos sujets de conversations ?