Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Pourquoi avoir des enfants c’est rock’n'roll ?

29 mai 2009

Babyshambles – Janie Jones (The Clash cover)

Quand Courtney Love a accouché de Frances Bean Cobain, elle n’était pas seulement perçue comme la harpie qui avait volé Kurt, elle était également celle qui l’arrachait à ses racines rock’n'roll pour en faire un père de famille. Je comprends ça. Depuis que notre indépendance s’est développée au fur et à mesure qu’on devenait majeur, qu’on avait notre apparte – même s’il faisait 25 m² cuvette des chiottes comprise – où on pouvait mettre des posters même dans la cuisine si on voulait, et qu’on payait nos verres de bière avec notre propre thune, on a toujours essayé de faire reculer « LA VIE ADULTE ».

La vie adulte, cet enfer où on vous oblige à vous marier, avoir des gosses et batifoler avec un labrador dans le jardin de sa maison où il ne vous reste plus que vos vieux souvenirs jaunis de cuite monumentale, d’égratignures inexpliquées au réveil, et de reprises en coeur de « can’t stooooop the rebel in youuu » de Supergrass pour survivre, à vous repasser en boucle le poncif « j’ai bien vécu ».

Si vous croyez avoir bien vécu avant de procréer, ou que vous reproduire mettra un terme à votre mode de vie rock’n'roll, laissez-moi rire de façon machiavélique (mouahahahAHAHAHAH) (voilà).

A la grossesse et l’explosion d’hormones, vous aurez l’impression d’être (avec) la plus lubrique des coups d’un soir. Quant à l’accouchement, je suppose que c’est une expérience équivalente à celle de partir en tournée avec AC/DC en 1977, condensée en quelques heures (plus hard rock, donc).

Vous vous souvenez, quand vous avez failli vous battre avec ce vieux clochard et que la discussion animée s’est stoppée net dès qu’il a vomi ? (ceci est une histoire vraie). Quand votre gosse, avec une seule dent, vous hurlera dessus avant de lâcher un renard, vous remercierez le ciel qu’au moins lui, il ne sent pas la vinasse froide. Quand vous passerez des nuits blanches à répétition, à être tellement crevé que vous aurez l’impression d’avoir fumé 20 pétards, il n’y aura plus aucune différence entre vous aujourd’hui et le vous de la fac ; et quand votre enfant rotera aussi bruyamment qu’un camionneur, ce sera finalement comme être en présence de votre copain Roger (qui était très cool, par ailleurs). La vie plan-plan telle que vous l’imaginez n’a jamais existé, ce sera du 200 à l’heure, tout le temps, et parfois vous vous coucherez sans vous être lavés les dents comme au bon vieux temps. Vous vous réveillerez dans des endroits incongrus (sous votre douche, derrière votre canapé, sur une chaise). Vous rirez bêtement et fort dès qu’une mouche pétera car vous serez au bord du craquage nerveux.

Plus tard, quand vous ferez faire l’avion à votre môme, vous lui donnerez un aperçu de son premier slam, et pour peu qu’il vous donne un coup de pied dans le front (il sera trop heureux de voler), ce sera votre madeleine de Proust du pogo.

Alors finalement, je pense que quand Courtney Love et Kurt Cobain ont eu une petite fille, c’est justement qu’ils étaient trop rock’n'roll.

Non Maman, je ne suis pas enceinte. Bisous.

Merci à toutes les filles qui m’ont permis d’écrire ce post en me confiant leurs bribes d’existence hin hin hin.