Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Un temps à boire du panaché

17 mars 2009

La béday de la semaine

Moi vivant, vous n’aurez jamais de pauses, par Leslie Plée

Quand je suis allée chercher la béday à la fnac, j’ai du la demander à une fille du rayon béday parce que je n’arrivais pas à la trouver. Elle m’a fait un petit sourire en coin et est allée me le chercher, puis elle m’a demandé « vous en avez entendu parler où ? » avec un ton mi-amusé mi-complice. Je lui ai pas dit que je l’achetais parce que j’ai toujours un peu nourri le rêve secret d’être libraire (avec fleuriste et mangeuse de hot-dogs), mais j’ai avoué qu’on entendait pas mal parler de Leslie Plée sur internet (ce qui est vrai, et personne n’a encore écrit de bd sur le fait d’être mangeur de hot-dogs). Alors elle m’a dit : « il est vraiment bien, je me suis reconnue dedans… en plus je connais le magasin où elle a bossé ».

Ca m’a paru être une coïncidence rigolote.
Ce n’est qu’en lisant le livre que j’ai compris pourquoi. HIN HIN HIN.

Je ne suis jamais contre l’assassinat des mythes, même s’il s’agit d’être libraire. Néanmoins, Leslie Plée est loin de faire une généralité de son expérience désastreuse dans « le milieu culturel ». Rentabilité, désillusion et petits coups de poignards dans le dos de Marc Lévy (ça, j’aime bien).

Bref, c’est un peu drôle, et un peu pathétique à la fois, et dans l’ensemble c’est très bien.

Il en rupture de stock sur amazon, alors vous aussi allez l’acheter en librairie et partagez un moment de complicité avec celui qui vous tendra le livre.

Je vous le conseille pour : une après-midi au soleil, le bain
Avec : Deux tranches de nutella !