Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Watchmen, House Across The River & Books

9 mars 2009

C’est la minute culturelle du lundi matin !

Une vidéo de Laura Marling qui chante en live Alas I Cannot Swim. J’aime bien les paroles, et les accents country, et le tee-shirt pyjama.

Ce week-end j’ai vu :

Rachel Getting Married

Avec Anne Hathaway (qu’on ne présente plus) et Rosemarie DeWitt (qui joue la soeur de Tara dans The United States of Tara). Kym (A. Hathaway) est une ex-junkie, clean depuis 9 mois, qui a bousillé pas mal de vies autour d’elle et qui sort de désintox le temps d’un week-end pour se rendre au mariage de sa sœur Rachel (R. DeWitt). Il y a plein de choses biens dans le film – notamment le fait que l’héroïne, qui a vraiment déconné, ne soit pas vraiment attachante – mais globalement on reste sur sa faim et puis certaines scènes auraient pu être coupées pour dynamiser le machin.

Watchmen

OoOOh ! De la fesse, du zizi bleu, du moignon ensanglanté dans une dystopie dessinée par Alan Moore et Dave Gibbons ! 2h43 de film, au départ ça peut bloquer, surtout quand on a pas lu le comic (ça c’est la faute de Nico, qui m’a dit – je cite – « tu ne peux être que déçue par rapport au comic », ce qui constitue un argument valable pour ne pas le lire avant). En fait, c’est le meilleur film de 2009 pour le moment. Une esthétique parfaite – graphiquement fidèle à l’univers, certains plans sont comme des cases de BD -, de bonnes répliques, de l’action en flashback, une bande originale 80′s, des personnages complexes et un générique qui fissure la rétine (visuellement on a pas vu mieux depuis un bon moment).

(Top 3 de mes personnages préférés : 1 - Rorschach 2 - Dan Dreiberg 3 - Dr Manhattan)

Passons au livre de la semaine, et pour l’occas’ ma photo préférée d’Hunter S. Thompson :

Rhum Express, d’Hunter S. Thompson

Ecrit en 1959 mais seulement publié en 1998, le livre raconte l’histoire de Paul Kemp, journaliste new-yorkais, qui débarque au Daily News, canard qui vit sous l’emprise du rhum à San Juan au Porto Rico. A un moment donné, on sentirait presque notre propre sueur collée à notre front dans l’atmosphère moite et alcoolisée de l’île. Bon, c’est pas le meilleur Thompson, mais ça reste un bon Thompson (il a écrit Rhum Express à 22 ans, ce qui explique que son style ne soit pas exactement celui qu’on connait).

Bon c’est pas tout ça, mais Poupou et moi on va à la bibliothèque pour prendre des nouveaux livres.