Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Let’s Get Fuck Up and Die

12 novembre 2008

Est-ce que tous les PPD (Personnes Premier Degré) de France et de Navarre pourraient arrêter de se rallier à la cause perdue « détestons Michael Vendetta » ? Comme si ce gros suceur de putois existait réellement ?

Parlons plutôt de ce bébé pingouin :

Ce bébé pingouin était un peu dépressif, alors les gardiens lui ont acheté une peluche pingouin pour qu’il se sente moins seul. Regardez moi ce regard de pingouin empli de bonheur.

Et maintenant, le livre du jour férié :

La reine du Technicolor, de Jean-Pierre Enard

J.P Enard est mort en 1987 mais la petite maison d’édition bordelaise Finitude a republié son roman noir (déjà paru en 1980) qui raconte l’histoire d’un détective privé enquêtant sur la mort d’une star de cinéma, Lola Cortez. Entre secrétaire véreux, voyous s’échappant dans des voitures noires et voyante sexy, le narrateur (le fils du héros, alors âgé de 8 ans) retrace les évènements entourant le meurtre mystérieux de l’actrice derrière les voluptes de fumée des gitanes de son père.

Ca se lit rapidement (171 pages) et l’atmosphère donne envie de se resservir du café. La bonne phrase du livre : « les feuilles jaunissaient comme dans les dictées« .

Je ne sais pas encore combien de temps je vais vous parler de bouquins, mais je sais qu’il me reste tout ça à lire :

Non mais regardez qui vient se taper l’incruste sur la photo encore ?! Tsss.