Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Lily Cole & stuff

15 octobre 2008

Après avoir lu cet article de The Independant en me faisant mon 3ème thé de la matinée (est-ce que le thé peut entraîner des problèmes de transit intestinal ? j’veux dire, c’est pas comme si je faisais caca ou quoi bien sûr – je suis une fille – c’est juste pour savoir), je repense à un truc : l’autre jour, Romain Boule me disait entre deux bières bon marché : « quand ta passion devient ton boulot, t’as plus de passion ».

Je me demande si c’est vrai.

Je veux dire, a priori je dirai que c’est vrai, mais en y réfléchissant bien je dirai pas forcément. Parce que ça sous-entendrait qu’il faut faire un truc chiant à côté de sa passion pour pouvoir apprécier sa passion. Et puis aussi, ça voudrait dire qu’on ne peut pas vraiment s’amuser dans son travail.

Ou alors p’tet que la phrase veut dire : « une passion doit rester une passion parce qu’à partir du moment où elle devient un travail tu n’as plus de quoi t’amuser à côté et donc tu n’as plus de passion mais un travail que tu aimes vachement ».

Et dans ce cas je suis p’tet un peu plus d’accord.

Mais ça ne me pose pas de problème, je crois. J’ai vraiment bossé dur pour réussir à vivre de ce que j’aime le plus faire (i.e écrire) : au début ça me prenait tous les week-ends et les soirs de pluie, puis de plus en plus de gens m’ont fait confiance pour que je le fasse à plein temps, alors maintenant ça me prend toujours les week-ends et les soirs de pluie sauf que ça m’aide à approfondir le truc. J’expérimente des nouvelles choses : j’écris en écoutant de la musique classique, puis en écoutant les Dead Kennedys, j’apprends à écrire des scénarios, à faire des recherches et du coup j’arrive pas à me lasser.

Quand j’en ai marre ou que je suis fatiguée, je fais des ptits dessins, et tout va bien.

Pour l’instant, ce serait plutôt « quand ta passion devient ton boulot, t’as plus de boulot ».