Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Anjelica Huston likes jpop

18 juin 2008

Aujourd’hui j’ai pris le train. Qui avait 1h30 de retard, OH QUELLE SURPRISE. Heureusement j’avais un bon bouquin, déniché au rayon littérature américaine à Ombres Blanches (si vous passez sur Toulouse, je vous conseille d’y faire un tour). L’histoire de Bone, par Dorothy Allison, raconte l’enfance de Ruth Anne, surnommée Bone, à Greenville, en Caroline du Sud dans les années 50. A travers les yeux de Bone – le livre est largement autobiographique – on découvre la vie d’une famille du sud, pauvre, chaleureuse, fatiguée, simple, mais où certaines relations ne sont pas comme elles devraient être. J’ai lu les 250 premières pages d’une traite, mais ce n’est pas la faute de la SNCF. C’est parce que Dorothy Allison est si douée pour les descriptions (temps poisseux, atmosphère moite et conversations fraîches) qu’elle arrive à vous accrocher aux personnages, presque comme si on vivait l’histoire à sa place. Donc si vous avez envie d’un roman social, go ahead.

Et nous avons la preuve que le réchauffement climatique nous attaque : il fait plus beau à Paris qu’à Toulouse.