Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

this is a 4 express train

14 mai 2008

Le dernier avion est toujours le plus difficile à prendre.
Les derniers jours ont été à la hauteur du reste du voyage, puisqu’on a fini par Williamsburg.

Williamsburg, ou Billyburg pour les intimes, confirme mon sentiment sur Brooklyn : c’est là qu’est le New York le plus attachant, celui où la vie y est plus calme et plus intense. En passant le pont de Williamsburg, on trouve des vomis sur le chemin, et pour cause, il y a une tonne de bars où les boissons sont à 3 $ de l’autre côté.

La bière de Brooklyn est définitivement dans mon top 5 des bières préférées. Légèrement ambrée et assez forte, elle ressemble à la boréale rousse de Montréal. En fait, je crois que la bière est mon alcool de choix. Après, on est allé manger un japonais à 7 $, SEPT dollars, c’est 4.50 euros le menu, et on a même pas eu de ver solitaire ni rien.

Williamsburg a son propre journal, son propre site web, son propre forum pour les habitants. C’est un quartier de New York, mais elle est sa propre ville.

Je crois que maintenant c’est clair : je suis totalement une hipster.
Mais il y a quelque chose d’indescriptiblement rassurant à Billyburg – un peu comme certains quartiers de San Francisco, parce qu’il y a pire qu’être une hipster, y’a être une hippister.

AND GUESS WHAT, avant de partir Barbu avait repéré les lieux de tournage de Flight of the Conchords parce qu’on est des gros nerds aussi, et c’est comme ça qu’on a pu voir – entre autres – l’ambassade néo-zélandaise, qui est en fait un centre médical beaucoup plus petit que ce qu’il n’y parait :

Ce n’est pas vraiment la fin du récit de New York, il y a une spéciale mode de NY sur doctissimo cette semaine, et puis d’autres choses à venir. En attendant Zouzouito a besoin d’un bon bain, je l’ai jamais vu aussi cracra.

Et bien sur :

Miss Lucie Lavaur, je sais que tu verras ces photos, alors sache que quelques sachets ci-dessus te sont destinés.