Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

Tante Irma is coming

4 septembre 2007

Le barbu m’a téléchargé Dirty Dancing en HD pour ce soir.
Parce que mes copines sont là.

Donc tant que j’y suis je pense que je vais parler de cette merveille de la nature : les règles.
Les périodes, les menstruations, les glouches, les anglais, Tante Irma. – Tante Irma est pas de moi, c’est une expression de la série anglais The It Crowd, que vous devriez regarder au lieu de lire mes conneries -

Quand on a 12 ans, avoir ses règles c’est comme fumer sa 1ère clope, c’est la preuve qu’on est une femme, une vraie, avec des ovaires et des nichons qui tiennent dans un bonnet 75 A. Ca veut dire qu’on peut enfin enfanter, mais surtout, ça donne un prétexte pour être de mauvaise humeur et refuser une partie de jambes en l’air quand on a déjà du travail par-dessus les cervicales. Personnellement saigner de l’entrejambe ne m’a jamais causé aucun souci mis à part celui de devoir penser à inscrire « tampons » dans la liste de courses… et passé 20 ans, je ne sais pas si c’est Mercure ou Mars qui sont venus foutre le bordel dans ma maison VII, mais j’ai eu la totale : migraines, maux de tête, pulsions maniaques, rage incontrôlable sans raison particulière (« qui a rangé mon stylo vert ICIIIII RAAAAAAAAAAAHHHHHHH« ).

D’un autre côté il parait que certaines ne peuvent pas bouger de leur lit et vomissent, et je crois que c’est pire dans l’échelle du bad. J’espère que j’aurais pas ça passé 30 ans.

Bref, je ne sais pas où je voulais en venir, mais sachez que j’ai déjà été plus jouasse.

Et si mes copines veulent pas regarder le plus grand film de Patrick Swayze c’est pas grave, je le regarderai vendredi avec une fille qui – je suis sûre – saura l’apprécier.