Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

24 ans

25 décembre 2006

Aujourd’hui j’ai 24 ans, c’est un âge assez hybride puisqu’on peut encore faire ado attardé puisqu’on a pas encore « un quart de siècle », mais en même temps faut arrêter d’être con et si possible ne pleurer que quand il arrive un truc vraiment grave (pleurer devant l’épisode de Futurama où Fry retrouve son chien = pas assez grave) et trouver un job et être responsable et être propre et ne pas faire semblant de ne pas avoir vu Mémé dans le bus et lui céder sa place et commencer à savoir cuisiner (et pas que des pâtes) et acheter un fer à repasser et ne pas dire putain à la place des virgules.

Pour l’occasion je vais faire un « ma vie » comme dans le magazine 20 ans, c’est typiquement le genre de truc stupide et inutile qui fait qu’on aime lire 20 ans aux toilettes :

1982 : Naissance (évènement important)
1985 : Je me cache dans une cage à lapins pendant que ma mère et ma nourrice me cherchent en hurlant, et je trouve ça très rigolo (expérimentation du sadisme)
1986 : Je tombe amoureuse de Guillaume à la maternelle, il a toujours la langue qui sort comme les chats quand ils ont chaud (découverte des garçons gentils)
1987 : Je perds ma peluche Kiki et je passe une semaine à avoir de mourir car la vie sans lui n’en vaut pas la peine (le drame majeur de mon existence à ce jour)
1989 : Je fête Noël en Autriche avec mon parrain et ma marraine et Kiki 2. Je découvre les knackis. (signes avant-gardistes du trouble de la monomaniaquerie)
1993 : Je découvre le collège et tout ce qui va avec (début de mes années débiles = « han putain Elodie tu connais pas le dernier morceau de Christophe Rippert ? mais comme t’es trop pas cool« )
1996 : Haine profonde pour le programme de maths de 4ème (pulsions destructrices niveau 7)
2000 : Obtention de mon bac L option arts plastiques mention Très Bien (héhéhéhéhéhéhéhé)
2001 : Découverte d’une ville de plus de 15 000 habitants (peur)
2002 : Peine de coeur qui donne envie de s’arracher la cage thoracique et d’extraire ses boyaux ( traduction : indice de dépression amoureuse élevé)
2003 : Départ pour l’Espagne (en espagnol, dépravation, ça se dit depravaciòn)
2005 : Trem_r me montre son sexe (nous sommes toujours ensemble depuis)