Le blog d'Elixie
Elixie Elixie

T’as du soleil dans les yeux

26 avril 2006

Je rentre sur la rocade, il y a un monde pas possible genre il est 19h30 et tout le monde est en 2ème, je ne comprends pas trop mais ça me stresse pas, il y a une tonne de rayons lumineux qui coulent à travers les vitres, et d’un coup je remarque qu’il n’y a rien au-dessus de nous. Pas dans le sens religieux du terme. Pas d’immeuble pas de grillage pas de fil électrique pas de fumée pas de toit juste le ciel, un putain de ciel immense avec un putain bleu clinquant des trainées d’avions qui ont fendu les nuages et de la poussière de soleil qui vient se coller au pare-brise. And being with you here makes me sane, and being with you here makes me sane, quelle jolie illustration musicale on dirait un film de personne, un film de tout le monde. Je me dis ‘pas vraiment tout le monde’, parce que y’a des gens qui sont plus foutus d’apprécier les détails à la con, des gens tout étriqués du cerveau qui en deviennent aveugles, et je suis plutôt heureuse de ne pas être touchée par cette maladie dégueu, et d’en profiter un maximum avant qu’un météorite vienne s’exploser contre la Terre ou qu’il y ait une invasion de fans de reggae ou quelque chose comme ça.